D’où proviennent les fissures sur votre façade ?

Les murs de votre habitat avec le temps laissent découvrir diverses sortes de fissures. Celles-ci sont de nature à les rendre plus fragiles. Il est important de pouvoir les identifier pour mieux s’en débarrasser. Cet article vous explique les origines des fissures sur vos murs et en bonus quelques astuces pour vous en débarrasser.

Les fissures discrètes, signe d’un sol instable

Même si toutes les fissures ne sont pas dangereuses, elles ont toutes une origine et peuvent empirer. Mieux qu’une simple question d’esthétique, une fissure peut s’élargir et devenir problématique pour votre maison. Si vous ignorez comment il faut s’y prendre dès leur apparition, visitez https://devis-construction.com pour plus d’informations.
Si vous aviez remarqué des fissures sur l façade de votre maison, sachez qu’il y a de fortes chances que votre sol soit instable. En effet, les mouvements de terrain provoquent de fortes tensions sur les matériaux de construction et les fissures peuvent se déclarer.

Les infiltrations d’eau

Une fissure peut également se révéler à l’aplomb des murs s’ils ne sont pas protégés. De l’eau se glisse entre vos façades et crée ses fentes qui fragilisent votre habitation. En période hivernale, lorsque l’humidité est présente dans la masse des murs, en cas de forte gelée, elle a tendance à se transformer en cristaux. Ceci fragilisera la maçonnerie et fera évoluer les fissures aux fils des saisons. Notez que les fissures dès qu’elles apparaissent ne doivent pas être négligées. Faites votre rénovation avec un spécialiste pour mieux vous en débarrasser.
Sachez que la réparation à effectuer dépend du type de fissure. Il faudra d'abord déterminer le problème qui est à l'origine de la fissure, et éventuellement envisager une rénovation lourde. Certaines techniques permettent par exemple de consolider les fondations de la maison. Concernant le type de fissure, il s'agit de déterminer si elle est susceptible de se développer. Une fissure inerte ne s'étend pas et n'évolue pas dans le temps, tandis qu'une fissure active n'est pas stabilisée et est donc destinée à s'étendre.